FC Courfaivre I - FCR I (4e)

Buts : 20e 0-1 Jean-Michel Bron, 87e 1-1.

Composition : voir sous "Formation"

Notes : Stade des Tilleuls, Courfaivre.
Avertissements : aucun.

Résumé :

Après 2 défaites consécutives, en plus à la maison, le FCR se devait de réagir contre le leader incontesté du groupe.

Grosse engueulée du président Denis Schaller mardi soir à l’entrainement, il n’accepte plus que certains joueurs s’engueulent et discutent à tout va, pour ne rien dire. On espère que ces remarques portent leurs fruits dès dimanche matin…

Ambiance très détendue au Tea-room et très détendue dans le vestiaire, mais tout le monde paraît très concentré. Plusieurs ajustements sont effectués par David et Oli dans la formation de base en espérant retrouver un esprit défensif et un peu de jeu.

La théorie de l’entraineur Oli fut des plus brèves, on a reçu une belle gifle samedi passé, soit on tend l’autre joue soit on montre qu’on est des hommes...

Message reçu à 100%, après deux minutes de jeu on retrouve un FC Rebeuvelier qui se bat sur TOUS les ballons, un FCR très agressif (dans le bons sens), très fair-play et qui joue bien les coups en contre-attaque. Dan, bien lancé par Joris se retrouve une première fois seul devant le gardien adverse, malheureusement son tir passe de peu à côté.

Jean-Mi qui s’est blessé dès la deuxième minute, décide de rester sur le terrain, il boîte bas, mais tient le coup. Bien lui en a pris, puisque à la 20e minute il tire le coup franc à la limite des 18 mètres, il trouve la toile et c’est 0-1. Ce but va décupler les forces de tous les joueurs du FCR.

A la 44e minute, on aurait même pu assister au 0-2 si Dan, toujours lui et toujours bien lancé dans la profondeur, avait gagné son duel avec le portier adverse. Malheureusement on en reste à 0-1.

En deuxième mi-temps, le FC Courfaivre va presser de plus en plus, mais un pied, une jambe ou un dos vont empêcher le FCR de plier et si le ballon passe, Boy bien à son affaire veille au grain.

Jean-Mi out, c’est au tour de Joris de demander le changement, en effet son tournoi de Beer Pong de la veille commence à lui remonter dans l’estomac… Peu importe, le FCR continue de se battre sur tous les ballons.

Dès la 70e on sent le FCR fatigué, l’envie est toujours bien là, mais il devient de plus en plus difficile de rester au duel face aux attaquants adverses. 75e minute sur un Xième corner, Gelin, qu’on avait encore pas beaucoup vu (on dirait presque qu’il était au tournoi de Beer Pong avec Joris…) se démarque et obtient un pénalty généreux… (des comme ça, on pourrait en siffler 10 par match…) Bref, Gelin s’élance en pleine confiance, Boy encore plus en confiance lui sort du bout des doigts, magnifique, on en reste à 0-1.

87e minute : Yann Tarchini,  encore une figure bien connue au FCR, se promène à l’entrée des 16 mètres, une petite faute avant d’armer sa frappe donne au FC Courfaivre un bon coup franc. Cette fois Gelin gagne son duel avec Boy, c’est 1-1.

Alors qu’on s’achemine vers un match nul, Dan déborde sur la droite, il traverse tout le terrain, se présente encore une fois devant le gardien du FC Courfaivre. Joey qui a bien suivi est seul au centre, Oli lève les bras... Dan décide de frapper… on en reste à 1-1.

Les joueurs peuvent être fiers et avoir la tête haute d’avoir tenu tête au leader. Malheureusement un point seulement au coup de sifflet final.

L’état d’esprit fut remarquable, à garder pour TOUTE la fin du championnat et surtout à garder pour le match de huitièmes de finale en coupe JU, mercredi à 20h à Alle.

Etoiles : (que ce fût difficile de mettre ces étoiles…)

*** Dan
** Boy et Jean-Mi
* Toute l’équipe pour son collectif défensif et pour l’état d’esprit irréprochable

Le journaliste de la Première (Olivier Schaller)

>>> Tous les détails sous "Formation"